J'ai dépassé les 70 ans et encore tant à apprendre !
 
J'étais professeur de lettres classiques depuis 1975, l'image faisait partie de ma pédagogie. En 1997, j'ai dû me reconvertir pour surdité précoce et pendant cette période  j'ai écrit deux livres. Entrée dans le silence presque total en 2009 j'ai plongé dans la photographie.
L'usage que je faisais alors de mon appareil était entre la canne blanche de l'aveugle et la bouée de sauvetage. Mais c'était aussi une arme de destruction du réel. Puis j'ai reconstruit, par étapes. Il m'est encore difficile de voir simplement la réalité en face.
DSC07101-rec-carré-200dpi.jpg

Dominique Menachem Lardet

Vous avez ici le travail d'une photographe auteur autodidacte qui aime les focales fixes le plus souvent courtes (35mm) et le mode manuel, ne se donne d'autre limite que ses insuffisances et rêve de montrer dans ses photos ce que peuvent induire la restriction de la communication, la privation de la musique...

Nouvelles barrières, nouvelle liberté.

 

"Le silence n'a point de contours comme l'espace n'a point de bornes." (Malcolm de Chazal)